S'adapter

Professionnels de l'éducation

L'éducation structurée pour un enfant avec autisme

Pour les enfants TSA, il est difficile de comprendre et de s'adapter à l'environnement dans lequel ils évoluent. C'est pourquoi l'éducation structurée est une méthode d'enseignement qui leur convient tout particulièrement. Elle permet d'améliorer la compréhension de l'environnement, et donc d'aider les enfants ayant un trouble du spectre de l'autisme dans leur vie quotidienne.

Qu'est-ce que l'éducation structurée ?

L'éducation structurée s’appuie sur la mise en œuvre de moyens permettant à un enfant autiste de mieux s'adapter à son environnement. Elle vise à aménager l'environnement de l'enfant de manière à le rendre compréhensible et prévisible. La structuration environnementale nécessite donc de mettre en place des repères qui lui sont adaptés. L'éducation structurée repose surtout sur l'utilisation d'une méthode éducative et développementale : le programme TEACCH.

Programme TEACCH : méthode d'éducation structurée

Le programme TEACCH est un outil d’intervention éducative précoce destiné aux enfants et aux adultes TSA. C'est une méthode d'éducation structurée qui permet aux enfants autistes de suivre un enseignement adapté à leur handicap. La méthode TEACCH répond à plusieurs objectifs.

  • Rendre l'environnement des enfants avec TSA plus clair grâce à des repères visuels et temporels.
  • Enseigner aux enfants autistes des compétences dans différents domaines : attention, imitation, motricité, langage, interactions sociales, autonomie, etc.
  • Aider les enfants avec TSA à développer de nouvelles capacités.
  • Développer les comportements positifs et réduire les comportements inadaptés.
  • Permettre aux enfants avec autisme d'accéder à l'apprentissage scolaire.

Le programme TEACCH est une méthode utilisée à la maison, mais qui est également adaptée au milieu scolaire. Il implique donc une collaboration étroite entre tous les intervenants, et notamment entre les enseignants et les parents.

Autisme et éducation structurée : quels sont les aménagements possibles ?

L'aménagement spatio-temporel

L'éducation structurée donne lieu à un aménagement de l'espace et du temps qui consiste à :

  • attribuer un espace à chaque activité, que ce soit dans la salle de classe ou dans les lieux collectifs de l'école (aire de jeux, cantine…) ;
  • mettre en place un emploi du temps visuel hebdomadaire, par journée ou par demi-journée.

La structuration spatio-temporelle nécessite d'utiliser des repères visuels et concrets adaptés à chaque enfant (pictogrammes, objets, emplacement et fonction du mobilier…).

La structuration des activités

Les activités doivent être aménagées afin que les enfants autistes puissent comprendre ce qu'ils vont faire.

  • La disposition du travail : organiser les différents éléments relatifs au travail à réaliser, ainsi que le matériel à utiliser, de gauche à droite. L'enfant suivra ainsi un ordre logique qui le guidera facilement.
  • Le déroulement de l'activité : placer des repères visuels indiquant les différentes étapes de l'activité. Vous pourrez utiliser des codes couleur, des chiffres, des pictogrammes, des images ou des mots.

Un système de « paniers » peut également être organisé afin de présenter de manière structurée chacune des tâches. Chaque panier contiendra le matériel nécessaire à l'exécution des différentes étapes d'une même activité.

L'utilisation d'un moyen de communication adapté

Pour les enfants TSA, l'éducation structurée requiert l’utilisation d’un moyen de communication alternatif et/ou augmentatif. Celui-ci doit être choisi en fonction du niveau de compréhension de chaque enfant autiste. Il peut s'agir de supports visuels avec ou sans mots (objets, images, pictogrammes…) mais aussi de mots écrits. Les enfants avec autisme peuvent aussi être amenés à utiliser des pictogrammes pour construire leurs phrases.

La mise en place de moyens de motivation

L'une des difficultés rencontrées par un enfant autiste se trouve dans la compréhension de l'intérêt des activités proposées. Pour motiver l'enfant dans la réalisation de ces activités, il est donc essentiel de mettre en place des renforçateurs. Dans un premier temps, les renforçateurs se présentent surtout sous forme :

  • de friandises ou de cadeaux ;
  • d’activités attrayantes selon les centres d'intérêt de l'enfant autiste (musique, jeux…) ;
  • de récompenses sociales comme des félicitations.

Par la suite, l'enfant éprouvera naturellement du plaisir à réaliser une activité à laquelle il est habitué. La motivation se fera donc spontanément, sans renforçateur.

La prise en compte des intérêts particuliers de chaque enfant autiste

Il est très important de s'adapter aux centres d'intérêt de chaque élève. En effet, ils ont besoin d'activités qui les intéressent particulièrement pour être motivés. Des activités liées à leurs intérêts spécifiques permettent ainsi aux enfants avec TSA de développer leurs compétences.

L'évaluation du développement et des comportements des enfants autistes

L'utilisation de la méthode TEACCH doit faire l'objet d'une évaluation régulière de l'évolution des capacités et des comportements des jeunes avec TSA. Cette évaluation permet surtout d'identifier les compétences émergentes ou acquises (communication, interactions sociales, autonomie…) par chaque enfant autiste et ainsi d’adapter les outils utilisés.