S'informer

L'autisme, c'est quoi ?

L'autisme, c'est quoi ?

Votre enfant ou un de vos proches présente des troubles du comportement et de la communication. On vous parle d’autisme. En tant que parents, vous vous inquiétez de voir que votre enfant est différent. Et, en attendant le diagnostic, vous vous posez mille questions. Essayons de répondre à la première : « l’autisme, c’est quoi ? ».

Jeune garçon brun autiste devant des tuyaux blancs qui regarde vers la gauche

L’autisme

Définition

L’autisme est un trouble neuro-développemental. Les premiers signes sont perceptibles avant l’âge de 3 ans. Ces symptômes sont dus à un dysfonctionnement cérébral. Les personnes autistes perçoivent ainsi le monde d’une façon différente par rapport à une personne dite neurotypique. Le TSA (Trouble du spectre de l’autisme) affecte le développement de votre enfant dans :

  • la communication (langage, compréhension, contact visuel…),
  • les interactions sociales (perception et compréhension des émotions, relations sociales, jeux…),
  • le comportement (gestes stéréotypés, intérêts et activités spécifiques et restreints, mise en place de routines, etc.).

Comment faire face à l’autisme ?

Actuellement, il n’existe aucun traitement médicamenteux pour l’autisme. Le handicap est donc présent toute la vie, y compris à l’âge adulte. Mais il existe des approches éducatives, comportementales et développementales qui agissent sur les symptômes. Les interventions spécialisées et individualisées ont pour objectif de permettre à votre enfant de faire des progrès.

La première étape est d’engager une démarche diagnostique auprès d’une équipe spécialisée. La démarche diagnostique peut être longue, mais les interventions peuvent démarrer dès le repérage, elles s’affineront avec les données du diagnostic.

TSA, trouble du spectre de l’autisme

Aujourd’hui, l’autisme est appelé trouble du spectre de l’autisme (TSA). Cette terminologie représente mieux la diversité des formes que peut prendre l’autisme. Les symptômes sont multiples et leur intensité variable, ce qui fait que chaque personne autiste se situe différemment dans le spectre de l’autisme. Auparavant, on distinguait différentes catégories d’autisme (syndrome de Rett, Asperger, trouble désintégratif de l’enfance, etc.). Aujourd’hui, une approche plus évolutive permet de personnaliser l’accompagnement des enfants autistes selon leurs symptômes et leur sévérité.

Autisme et déficience intellectuelle

Une déficience intellectuelle peut-être associée à l’autisme. Les capacités intellectuelles de la personne seront alors impactées, d’une manière plus ou moins importante.

La déficience intellectuelle s’observe à travers des difficultés de raisonnement, d’apprentissage, d’attention, de planification, de mémorisation ou de résolutions de problèmes.

Les interventions éducatives, comportementales et développementales sont alors essentielles pour soutenir le développement global de l’enfant.