S'informer

La scolarité et les soins

Scolariser un enfant autiste en unité d’enseignement

Les unités d’enseignement (UE) visent l’inclusion scolaire des enfants avec autisme. Ces dispositifs permettent une scolarisation adaptée dans une classe spécifique en établissement médico-social ou au sein d’une école ordinaire.

Qu’est-ce qu’une unité d’enseignement pour les enfants avec autisme ?

Objectifs des UE

Les Unités d’Enseignement visent avant tout l’inclusion scolaire des enfants autistes en milieu ordinaire. Les UE offrent donc à chaque enfant un accompagnement précoce et individualisé pour développer leurs capacités d’apprentissage et d’intégration. Pour favoriser l’inclusion scolaire des enfants avec TSA, le projet pédagogique de l’UE se concentre sur 3 axes :

  • l’amélioration du langage ;
  • l’apprentissage de la vie à l’école ;
  • le développement de l’activité artistique.

Dispositifs inclusifs, les UE peuvent être une étape pour une inclusion ultérieure de l’enfant dans une classe ordinaire, avec ou sans l’accompagnement d’un AVS.

Définition

En France, le 3e plan autisme (2013-2017) a souhaité faciliter la scolarisation en milieu ordinaire des enfants autistes avec la création d’unités d’enseignement (UE). Les UE accueillent les élèves orientés vers un établissement médico-social. Ils bénéficient alors de temps de scolarisation et d’interventions éducatives, pédagogiques et thérapeutiques dans un même lieu. Il existe deux formes d’UE :

  • des UE simples qui correspondent aux temps de classe en établissement médico-social ;
  • des UE externalisées.

Dans les deux cas, les enfants sont accueillis en petits groupes de 7 élèves maximum.

La scolarisation en UE repose sur l’élaboration d’un projet pédagogique adapté aux besoins de l’enfant, basé sur son projet personnalisé de scolarisation (PPS).

L’unité d’enseignement externalisée

Implantés dans des écoles ordinaires, ces dispositifs sont gérés par un établissement médico-social (de type IME) qui signe une convention avec l’Éducation nationale. Une étroite collaboration nait alors entre les établissements médico-sociaux et les établissements scolaires publics.

Une unité d’enseignement vise à la scolarisation et aux apprentissages scolaires à temps plein. Dans ce cadre, elle propose un accompagnement basé sur les principes de l’éducation structurée et des méthodes cognitivo-comportementales et développementales. Parallèlement aux temps de travail au sein de leur classe, les enfants évoluant en unité d’enseignement peuvent bénéficier de temps d’inclusion au sein des classes ordinaires de l’école. De même, les moments hors classe comme la récréation et la cantine sont partagés avec les autres élèves de l’école, favorisant ainsi l’inclusion et la socialisation.

L’unité d’enseignement en maternelle (UEMA)

Les jeunes enfants autistes de 3 à 6 ans sont pris en charge dans des unités d’enseignement en maternelle. Après 3 ans en UEMA, l’objectif est de permettre aux élèves de poursuivre une scolarité en classe ordinaire, avec ou sans AVS (auxiliaire de vie scolaire). Si ce n’est pas le cas, ils pourront être accueillis en UEEA.

L’unité d’enseignement en élémentaire (UEEA)

De 6 à 11 ans, les enfants autistes des établissements médico-éducatifs (IME) peuvent être reçus en unité d’enseignement en élémentaire. L’UEEA accueille alors les enfants ne pouvant pas intégrer une classe ordinaire après 3 années en UEMA. L’enseignement et les interventions se déroulent de la même manière qu’en UEMA, dans un cadre structuré et sécurisant.

Qui sont les intervenants ?

En UE, les élèves sont suivis par une équipe pluridisciplinaire.

L’enseignant

Issu de l’Éducation nationale ou de l’enseignement privé, l’enseignant assure l’enseignement de son groupe d’élèves avec autisme. Pilote du projet pédagogique de l’UE, il gère le planning des enseignements et veille à la cohérence des interventions. L’enseignant intervient également dans la préparation du PPS de l’enfant.

Le coordonnateur pédagogique

Cet intervenant fait partie de l’équipe pédagogique de l’UE. Le coordonnateur pédagogique organise et anime les actions fixées par l’UE. Il organise les interventions pour faciliter les apprentissages des élèves. Il collabore donc étroitement avec l’enseignant pour adapter leur parcours scolaire.

Les professionnels médico-sociaux

L’équipe encadrante de l’UE se compose également de professionnels du secteur médico-social (éducateurs, médecin, orthophoniste, psychomotricien, etc.). Elle peut aussi inclure un AVS ou AESH (accompagnant des élèves en situation de handicap) de l’Éducation nationale.

Les parents

Dans ce dispositif, les parents jouent également un rôle important. Les différents intervenants de l’UE échangent quotidiennement avec eux. Leur contribution est indispensable, car elle garantit la cohérence et la continuité des interventions.