S'informer

La scolarité et les soins

La difficulté d’accès aux soins pour une personne autiste

Les familles de personnes autistes sont souvent confrontées à des problématiques d’accès aux soins. Trouver un médecin compétent, savoir quand consulter, gérer le comportement de son enfant lors de la consultation… Comment essayer de contourner ces difficultés ?

Les professionnels de santé

La première difficulté d’accès aux soins consiste à trouver un médecin formé, compétent et à l’écoute.

Trouver un médecin

Selon votre lieu de résidence, vous pouvez rencontrer des difficultés pour trouver un médecin. Ce phénomène de « désertification médicale » s’applique à tous, mais se révèle d’autant plus vrai pour les médecins spécialisés.  

Un médecin formé sur l’autisme

Si vous accompagnez votre enfant ou un proche avec autisme, il est important de vous adresser à un professionnel de santé qui comprend les différents aspects du Trouble du Spectre de l’Autisme (TSA). Malheureusement, en pratique, les médecins manquent de formation sur le sujet. Le renouvellement des connaissances et la formation continue sont nécessaires, car la science nous en apprend chaque jour un peu plus sur l’autisme.

Une relation de confiance

Enfin, quelles que soient ses qualités professionnelles, vous devez trouver un médecin à l’écoute de ses patients ! Pour vous, comme pour votre enfant, c’est l’assurance d’être mis en confiance et de pouvoir aborder tous les sujets qui vous préoccupent.

Les difficultés liées aux TSA

Les troubles de votre enfant peuvent également complexifier son accès aux soins.

Une absence de verbalisation

Un enfant autiste ne va pas forcément exprimer sa douleur et son intensité. Il n’expliquera pas à ses parents où il a mal. La détection des premiers symptômes d’une pathologie devient alors difficile et la prise de rendez-vous avec un médecin intervient tardivement. De plus, lors de la consultation, le médecin n’obtiendra pas de réelles réponses à ses questions. L’absence de verbalisation devient alors un problème majeur du bon déroulement de l’accès aux soins.

Des comportements inhabituels

Les personnes autistes se sentent souvent mal à l’aise dans des situations inconnues et avec des personnes qu’elles ne connaissent pas. Elles peuvent alors déclencher des crises d’anxiété et des comportements souvent inappropriés. Elles crient, pleurent, font des gestes brusques. Les consultations sont alors difficiles à gérer pour le médecin. Il est obligé de s’adapter pour exercer son auscultation dans de bonnes conditions et peut être confronté à une difficulté d’analyse de l’état de santé de son patient.

Comment agir ?

Votre rôle, en tant que parents, sera alors d’anticiper la consultation en prenant quelques précautions :

  • préparez votre enfant en lui montrant des livres ou des vidéos sur le déroulement d’un rendez-vous médical, expliquez-lui avec des mots simples ou des pictogrammes ;
  • prévenez le médecin en lui expliquant les troubles de votre enfant en amont du rendez-vous, donnez-lui des pistes pour communiquer avec lui.