Accompagner et éduquer

L'enfant

Enfant autiste : comment gérer l’alimentation hors du domicile ?

Les troubles alimentaires dus à l’autisme de votre enfant peuvent rendre le moment du repas éprouvant. Comment faire pour qu’une sortie au restaurant devienne un moment agréable pour toute la famille ? Comment gérer le déjeuner à la cantine de l’école ? Voici quelques conseils à adapter à chaque situation.

Manger à l’extérieur pour un enfant avec autisme

La plupart des enfants autistes développent des troubles qui influent sur l’alimentation : hyper sélectivité alimentaire, problèmes de motricité ou de comportements, phobies, etc. Leurs particularités sensorielles sont principalement en cause. En effet, les enfants avec autisme peuvent être sensibles aux bruits, à la lumière, aux odeurs, à la texture des aliments…

Les parents rencontrent souvent beaucoup de difficultés à faire manger leur enfant autiste à la maison. Les maîtres mots sont alors : calme, patience et organisation. Dans ce contexte, faire manger son enfant au restaurant ou à la cantine demande une adaptation encore plus importante. Ces environnements se révèlent plus bruyants, les plats ne sont pas les mêmes qu’à la maison, les aliments sont le plus souvent mélangés et présentés différemment, etc. En règle générale, les enfants autistes n’aiment pas le changement. La nouveauté les angoisse et peut déclencher des crises importantes (pleurs, cris…).

Nos conseils

Manger à la cantine ou au restaurant peut donc se transformer en une épreuve pour un enfant autiste, mais également pour ses proches. Voici quelques conseils pour faciliter ces activités.

Prenez des dispositions spécifiques au lieu

Habituez l’enfant à l’environnement le plus tôt possible. Un enfant autiste peut être sensible aux bruits de voix, de cuisine, de couverts. Prévoyez un casque antibruit, en cas de forte nécessité, en commençant par l’utiliser à la maison pour qu’il prenne l’habitude de le porter.

Au restaurant

Au restaurant, commencez par des chaînes de restauration rapide : l’attente n’est pas trop longue, les repas rapides et vous pourrez entrer et sortir comme bon vous semble. La 1re fois que vous emmenez votre enfant au restaurant, proposez-lui des aliments qu’il connaît déjà et qu’il apprécie. Apportez un sac avec des jeux et des livres pour l’aider à patienter sans qu’il sorte de table.

À la cantine

L’équipe éducative doit structurer le temps du repas et l’espace. Votre enfant pourra manger toujours à la même table, si cela le rassure, en compagnie de ses camarades de classe. Les encadrants scolaires peuvent utiliser un visuel permettant à l’enfant autiste d’anticiper et de visualiser l’heure et le déroulement du déjeuner. Ils peuvent également utiliser un minuteur visuel du type « Time Timer » pour permettre la visualisation du temps consacré au repas. L’équipe doit instaurer une routine sans toutefois qu’une rigidité s’installe.

Sensibilisez le personnel

Au restaurant

Prenez le temps d’expliquer au serveur la situation. La discussion facilitera les échanges et la compréhension de vos demandes spécifiques. Certains restaurateurs sont à l’écoute en ce qui concerne les restrictions alimentaires. S’ils ne peuvent pas répondre à vos attentes, demandez-lui de réchauffer un plat que vous aurez apporté. N’hésitez pas également à demander une table un peu isolée, loin des cuisines et des toilettes pour éviter le bruit et les passages trop fréquents.

À la cantine

Pour la cantine, prenez le temps de sensibiliser l’équipe éducative et plus particulièrement l’ATSEM (Agent territorial spécialisé des écoles maternelles). Expliquez-leur les spécificités sensorielles de votre enfant autiste. Est-il sensible à la lumière, aux bruits ? Quels sont les signes d’alerte avant une crise ? Que mange-t-il ? L’ATSEM pourra alors mieux comprendre votre enfant, mieux l’accompagner et l’aider à se calmer en cas de crise. Donnez-lui également une copie des documents fournis à l’AVS (Auxiliaire de vie scolaire), si votre enfant en a une.

Proposez des alternatives en fonction du régime alimentaire

Votre enfant a des allergies ou suit un régime alimentaire particulier ? Demandez l’élaboration d’un Projet d’Accueil Individualisé (PAI). Ce document permet de préciser à l’ensemble de l’établissement les besoins spécifiques en termes de santé de l’élève.

Parlez-en autour de vous, que ce soit à l’école, au restaurant, chez des amis ou à un repas de famille. Quand vous mangez à l’extérieur, assurez-vous, si nécessaire, d’apporter de la nourriture adaptée. Si une fête ou un anniversaire est organisé au sein de l’école, proposez aux enseignants de fournir vos propres collations.

Encouragez l’enfant

Vous devez penser à féliciter et à récompenser l’enfant dès que possible et plus particulièrement lorsqu’il reste sagement assis. Après le restaurant, proposez à votre enfant une activité qu’il aime par exemple. De cette manière, il gardera un bon souvenir de la sortie.

A voir aussi...

Aller au restaurant avec Tim

Aller au restaurant avec Tim