S'adapter

Travailleurs sociaux

Le comportement au travail des personnes autistes

Votre métier consiste à accompagner des adultes autistes dans leur insertion professionnelle ? Sachez avant tout que les comportements liés à leur handicap doivent faire l'objet d'une attention particulière. En prenant en compte ces spécificités, vous aiderez les personnes ayant un TSA, que vous suivez, à mieux s'intégrer dans le monde du travail.

Comportements d'un adulte autiste au travail : ce que vous devez savoir

Pour aider une personne autiste à trouver un emploi, vous devez avant tout identifier ses particularités comportementales. En effet, si certains de ces comportements présentent un avantage pour les entreprises, d'autres peuvent s'avérer problématiques.

Les atouts d'une personne autiste pour une entreprise

Travailler avec une personne avec TSA peut être bénéfique pour le fonctionnement d'une entreprise. Les adultes autistes, et notamment les personnes Asperger, ont des qualités et des compétences particulièrement appréciées dans le monde du travail. Ce sont des personnes perfectionnistes, méticuleuses, persévérantes, ponctuelles, respectueuses des règles et qui ont le sens du détail. Dotés d'une forte capacité de mémorisation, les adultes avec autisme savent également traiter un grand nombre de données. Ces atouts leur donnent la possibilité de réussir dans différents domaines d'activité : analyses statistiques, informatique, métiers d'art et artisanat, mécanique, santé, ingénierie, armée, hôtellerie-restauration, etc.

Les comportements-problèmes liés à l'autisme

Les personnes avec un trouble du spectre de l'autisme peuvent cependant rencontrer des difficultés relatives à leurs comportements sociaux notamment. Elles développent très souvent des comportements stéréotypés et ont des intérêts restreints et répétitifs. D'une part, ces attitudes caractéristiques de l'autisme s'expriment par une tendance à répéter des paroles et des gestes (balancement, battement de mains…). Et d'autre part, ces passions se traduisent par beaucoup de temps consacré à ce qui les intéresse plus particulièrement. De plus, leurs comportements peuvent présenter notamment :

  • un manque de flexibilité et une forte résistance au changement ;
  • de l'anxiété et du stress en cas de changement imprévu ;
  • une inadaptation de leurs réactions en société, par exemple dans leur relation avec leurs collèges.

Milieu professionnel : pourquoi prendre en compte les comportements d'une personne autiste ?

Prendre en compte les particularités comportementales d'une personne autiste est essentiel pour son épanouissement dans le cadre de son insertion professionnelle. C'est pour cette raison qu'il vous faut trouver des moyens pour prévenir les comportements inappropriés de l'adulte autiste que vous accompagnez. Il faudra également veiller à l'adaptation de son poste et de ses conditions de travail. Le but est de l'aider à évoluer dans un cadre de travail harmonieux dans lequel il se sentira bien.

Accompagnement d'une personne TSA dans le monde du travail : quelques conseils

Aider un adulte autiste à constituer un dossier de candidature

La première étape pour faciliter l'insertion professionnelle d'un adulte autiste est de l'aider à rédiger un CV et une lettre de motivation. Dans un premier temps, vous pouvez conseiller à la personne que vous accompagnez de ne pas mentionner son handicap. En effet, l'objectif principal du dossier de candidature est de mettre en avant ses compétences et son intérêt pour l'emploi sollicité auprès des employeurs. Vous pouvez également lui proposer de compléter son dossier avec des éléments concrets certifiant ses compétences (rapports, dessins…).

Accompagner une personne autiste lors d'un entretien d'embauche

L'étape cruciale de la recherche d'emploi reste l'entretien d'embauche. Cette étape représente un défi pour les personnes ayant un TSA. En effet, elles vont devoir convaincre les employeurs qui les recrutent grâce à leur profil, mais aussi par leur comportement. C'est pourquoi l'adulte que vous suivez peut avoir besoin de votre présence lors de ses entretiens d'embauche. Pour cela, proposez-lui de l'accompagner, en demandant l'accord des recruteurs en amont. Pour l'entreprise, cette demande préalable donne également l'opportunité d'un premier contact pour prendre connaissance du handicap de la personne autiste.

Accompagner un adulte ayant un TSA dans l'emploi

L'accompagnement d'un adulte autiste dans son insertion professionnelle ne s'arrête pas à la constitution du dossier de candidature et à l'entretien d'embauche. Au contraire, votre intervention se poursuit après que la personne ait trouvé un emploi. Le but est de prévoir un cadre de travail adapté, mais également d'accompagner l'adulte dans ses interactions sociales avec ses collègues et sa hiérarchie. Vous pouvez, par exemple, proposer aux employeurs de mettre en place certains aménagements comme :

  • un poste de travail dans un environnement calme ;
  • des consignes écrites et claires ;
  • des tâches précises ;
  • un planning et des horaires de travail fixes ;
  • le télétravail, etc.

Beaucoup ne rencontreront aucune difficulté à trouver un poste, les problématiques pourront apparaitre ensuite et votre présence se révélera parfois nécessaire pour assurer un maintien dans l'emploi.