S'adapter

Travailleurs sociaux

Accompagnement professionnel de personnes autistes

Vous êtes conseiller à l'emploi, professionnel du secteur social ou médico-social et vous êtes amené à travailler auprès d'un public autiste ? Votre rôle consiste à accompagner les personnes TSA dans leurs projets de vie (éducation, vie professionnelle, retraite…). Voici quelques pistes qui vous aideront à faciliter l’accompagnement.

Les recommandations de bonnes pratiques professionnelles (RBPP)

Qu'est-ce que les RBPP ?

La HAS (Haute Autorité de Santé) publie des RBPP afin de faire évoluer la prise en charge des personnes en situation de handicap, et notamment pour les personnes ayant un Trouble du Spectre de l'Autisme. Ces recommandations permettent aux travailleurs sociaux et médico-sociaux de proposer un accompagnement de qualité aux enfants, adolescents et adultes avec des TSA. L'objectif des RBPP est d'harmoniser et de consolider vos interventions. Les recommandations de la HAS permettent notamment de :

  • prodiguer les soins les plus adaptés aux personnes avec autisme, que vous accompagnez ;
  • vous inscrire dans une démarche d'amélioration continue de la qualité du service rendu.

Quelles sont les RBPP liées à l'autisme ?

Il existe des recommandations de bonnes pratiques professionnelles spécifiques aux personnes ayant un TSA. Les RBPP éditées par la HAS en faveur de l'autisme consistent à :

  • améliorer le parcours diagnostique  ;
  • mettre en place des interventions éducatives et thérapeutiques coordonnées pour les personnes avec autisme ;
  • permettre de proposer un accompagnement personnalisé à chaque personne autiste suivie pour favoriser son développement et son épanouissement.

Le comportement d'une personne avec autisme au travail

Atouts et comportements inadaptés d'une personne avec TSA

Dans le monde du travail, les personnes avec autisme disposent d'atouts indispensables aux entreprises, mais peuvent également présenter certains comportements inadaptés. Leur perfectionnisme, leur méticulosité, leur persévérance et leur capacité de mémorisation sont des qualités particulièrement appréciées des employeurs. Toutefois, les personnes ayant un TSA peuvent développer des troubles du comportement liés à leur handicap : anxiété, stress, manque de flexibilité… tels sont les signes pouvant accompagner des comportements stéréotypés et des intérêts restreints et répétitifs. Les particularités comportementales des personnes autistes sont donc des éléments que vous devrez prendre en compte pour les aider dans leur recherche d'emploi.

Comment accompagner une personne autiste dans le monde du travail ?

L'une de vos missions est de soutenir les adultes autistes que vous suivez tout au long de leur insertion dans l'emploi. Votre domaine d'intervention consiste alors à accompagner une personne TSA :

  • dans la constitution de son dossier de candidature ;
  • lors d'un entretien d'embauche ;
  • pendant l'emploi pour l'aider à développer ses interactions sociales et participer à l'aménagement d'un cadre de travail adapté.

La retraite pour un adulte avec des TSA

La retraite

Parmi les aides spécifiques qui leur sont proposées, les travailleurs autistes peuvent avoir droit à la retraite anticipée. Cela signifie qu'ils ont la possibilité de partir en retraite avant l'âge légal. La retraite anticipée peut être accordée aux personnes avec autisme selon le cadre général ou pour cause d'incapacité permanente. Ils peuvent aussi bénéficier d'une retraite à taux plein en cas d'inaptitude à l'emploi.

Retraite et accompagnement spécifique

La retraite représente un changement de rythme difficile à gérer pour les personnes TSA. Pour franchir ce nouveau cap, ils ont donc besoin d'un accompagnement adapté. Les aides et aménagements à prévoir pour les personnes retraitées autistes touchent différents domaines :

  • la gestion de la vie quotidienne ;
  • l'environnement et le cadre de vie ;
  • les soins médicaux ;
  • le suivi psychologique.