Accompagner et éduquer

Travailler avec des enfants autistes

TEACCH, méthode d’éducation structurée pour enfants et adultes avec autisme

La méthode TEACCH donne aux enfants avec un trouble du spectre de l’autisme la possibilité d’apprendre dans un cadre d’éducation structuré. Elle a pour but de développer l’autonomie de chaque enfant par la structuration et la compréhension. Découvrez le fonctionnement et les techniques de ce programme de prise en charge éducative.

En quoi consiste la méthode TEACCH ?

Définition

Les personnes autistes ont besoin d’un accompagnement individualisé durant toute leur vie. Ce programme propose un enseignement structuré adapté aux particularités de l’autisme pour les enfants et pour les adultes. Le programme TEACCH fait partie des outils d’intervention éducative précoce dédiés à l’autisme.

TEACCH s’intéresse moins à la modification des comportements inappropriés que la méthode ABA. Il correspond plus à une méthode d’éducation qui vise la réussite des apprentissages.

Le modèle TEACCH prône la nécessité d’une évaluation individualisée pour une identification des compétences émergentes de chaque personne autiste et la structuration de l’environnement pour faciliter les apprentissages. L’élaboration d’un programme d’enseignement personnalisé permet de tenir compte du niveau de développement et de s’adapter aux besoins spécifiques de chaque personne avec TSA.

Pour mettre en place le développement des compétences, le programme TEACCH prend en compte différents domaines d’intervention : imitation, perception, motricité, performances cognitives, langage, intégration sociale, comportement, autonomie.

Objectifs

L’objectif du programme consiste à clarifier l’environnement avec l’utilisation de supports visuels et à répéter des tâches précises jusqu’à acquérir l’autonomie nécessaire à la réalisation d’une activité. Cette prise d’autonomie doit permettre à l’enfant ou à l’adulte autiste de progresser dans l’apprentissage scolaire, professionnel et dans son intégration sociale. Grâce à cette méthode, vous proposez en effet des stratégies de communication leur permettant une meilleure compréhension de leur environnement.

Qui participe au programme TEACCH ?

Le programme TEACCH nécessite une application coordonnée entre les différents accompagnants d’une personne autiste. Certains professionnels (psychologue, éducateur, ergothérapeute, etc.) sont spécialisés dans le programme TEACCH. Ils ont suivi une formation, mais il n’existe aucune certification. Les parents jouent également un rôle très important. Considérés comme les co-thérapeutes de leur enfant, ils apportent l’expérience du quotidien dont les professionnels ont besoin pour aménager un programme personnalisé. TEACCH suscite donc une étroite collaboration entre les professionnels et les parents d’enfants avec autisme. Lorsque l’enfant est en âge de rentrer à l’école, les enseignants peuvent également intégrer le programme TEACCH puisqu’il s’ajuste aussi à l’enseignement scolaire.

Les méthodes employées par le programme TEACCH

L’aménagement de l’espace

Afin que les enfants comprennent mieux leur environnement, il faut établir des espaces destinés à des activités spécifiques (travail, repos, jeux, repas…). Pour un meilleur repérage dans l’espace, vous pouvez utiliser des repères visuels.

La structuration du temps

Le recours au programme TEACCH permet aux personnes autistes de se repérer dans le temps. Pour aider l’enfant que vous accompagnez, il est important d’élaborer un emploi du temps visuel. Avec ce support, vous prévenez l’enfant des étapes à venir, vous l’aidez à comprendre les changements et diminuez son anxiété. Vous l’informez de la nature des activités et du temps de travail à y consacrer. La structuration de ces tâches nécessite une planification claire et minutieuse du déroulement de chaque étape. Une fois les activités terminées, vous les indiquez avec un repère visuel précis et annoncez ce qui va se passer dans l’immédiat.

Il est très important d’individualiser la forme de l’emploi du temps et les supports visuels utilisés en fonction du niveau de compréhension de la personne.

La structuration par la routine de travail

La méthode TEACCH s’attache aux routines. Elle permet de créer un environnement favorable à la répétition d’un comportement. Un environnement prévisible permet de réduire le stress et l’anxiété et facilite donc l’apprentissage.

Chaque activité ou nouvelle compétence doit être détaillée sur un support visuel, tâche par tâche (séquentiel). Elle sera répétée toujours de la même manière. Un document agrémenté d’images représentant chaque tâche permet à l’enfant de savoir ce qu’il a à faire maintenant et ce qu’il fera juste après. Certes, la création d’une fiche visuelle prend du temps. Elle va vous demander de la réflexion notamment pour qu’elle soit adaptée au niveau de compréhension de la personne. Elle devra être reproduite pour chaque activité qui aura été déterminée dans le programme d’enseignement personnalisé. Mais ces fiches sont également indispensables aux progrès et à la prise d’autonomie de l’enfant autiste.

 

La structuration de la routine de travail se fait également par l’organisation. Aménager la table de travail, enseigner la réalisation du travail de gauche à droite, structurer l’activité pour une compréhension visuelle de la tâche : ces étapes font partie intégrante de la méthode TEACCH.